COMPTE RENDU COMEX MDPH

COMPTE  RENDU DE LA COMMISSION EXÉCUTIVE DE LA MDPH

 

Mardi 8 mars, la MDPH a tenu sa première commission exécutive (COMEX) de l’année 2017.

La COMEX, organe de gouvernance de cette institution dédiée aux personnes en situation de handicap et à leur famille, présidée par M. Francis CAROLE,  est composée actuellement de 22 membres : 10 représentants de la CTM, 6 représentants des associations des personnes en situation de handicap et 6 représentants de la DJSCS, du Rectorat, de la DIECCTE, de l’ARS, de la CGSS et de la CAF.

 

Bien que l’ordre du jour ait été conséquent, la COMEX a délibéré sur tous les points inscrits.

Ainsi, en premier lieu, tous les membres ont noté les progrès réalisés au cours de l’année 2016, suite aux nouvelles  procédures qu’ils avaient actées, sur le traitement bien plus efficient des demandes déposées amenant ainsi à une réduction des délais d’instruction. En effet, ils passent de  plus de 12 mois les années précédentes à une moyenne de 9 mois.279458317

Ce progrès est certes appréciable et encourageant. L’objectif consiste cependant à parvenir rapidement à un délai autour de 5 mois.

Les premières données d’activité 2016 indiquent que la MDPH de Martinique a reçu plus de 13 700 visites. 19 792 demandes ont été déposées. 24 540 décisions ont été prises par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH).

 

[su_note note_color="#e0eff2" text_color="#211919" radius="5"]Par ailleurs, le budget primitif 2017 de la MDPH a été voté. Il s’élève à 2 770 322 €. La participation de la CTM représente 60 % de ce montant, les 40% provenant de l’Etat.[/su_note]

 

La MDPH connaîtra en 2017 un certain nombre de réformes. Les membres de la COMEX ont ainsi pu prendre connaissance des nouveaux dispositifs à mettre en œuvre, dont certains donneront lieu à la signature de conventions entre la CTM, la MDPH, l’ARS ou l’Imprimerie Nationale :

• la Carte Mobilité Inclusion (CMI), qui va se substituer aux cartes de stationnement, d’invalidité et de priorité ;

• la Réponse Accompagnée Pour Tous destinée à mettre en œuvre, avec tous les partenaires des secteurs sanitaire et médico-social, des solutions d’accompagnement d’un enfant ou d’un adulte en situation de handicap afin d’éviter toute rupture dans son parcours ;

• l’évolution du système d’information (logiciel de traitement des dossiers) en installant la numérisation des dossiers ;

• la réforme des minima sociaux qui va concerner, entre particulier, l’extension de la durée d’attribution de l’AAH dans certaines conditions…

 

Parallèlement à la gestion de ces réformes, la MDPH sera impliquée dans les orientations définies par la CTM en direction de ses administrés concernés par le handicap : participation à l’élaboration du schéma de l’autonomie,  semaine des personnes en situation de handicap…

 

Parmi tous les points, celui concernant la modification de la dénomination de la MDPH, le « départementale » n’étant plus justifié, a donné lieu à des échanges très riches sur l’image que renvoie la MDPH, les représentations liées au terme « Handicap », les valeurs portées par cette institution…

A la suite d’un vote, où, avec conviction, certains membres ont tenu à expliquer leur position, la MDPH a été renommée « Maison Martiniquaise des Personnes en situation de Handicap » donnant l’acronyme « MMPH ».

Un appel sera lancé pour la création d’un nouveau logo qui devra donner une meilleure visibilité à cet établissement et exprimer le fort engagement des membres de la COMEX et du personnel à être à la hauteur des nobles missions confiées par la loi en direction des personnes en situation de handicap.

 

La prochaine COMEX devrait se tenir en juin.

 

La Directrice

Denise DESORMEAUX

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.