Orientation vers un établissement ou service médico-social

 

Orientation vers un établissement ou service médico-social

Orientation vers un établissement ou service médico-social.

Les orientations vers des établissements et services médico-sociaux sont décidées par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées, (CDAPH). La demande s’effectue auprès de la MDPH, par l’intermédiaire du formulaire de demande.
Les établissements et services médico-sociaux offrent des solutions adaptées à diverses situations des personnes adultes handicapées.

  • Les Services d’Accompagnement à la vie sociale, (SAVS).

Ils offrent un accompagnement aux personnes handicapées qui résident en logement autonome dans le milieu ordinaire de vie de manière à acquérir une meilleure autonomie dans la vie quotidienne et sociale.

  • Les Services d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés, (SAMSAH).

Les SAMSAH, offrent un accompagnement aux personnes handicapées qui résident en logement autonome dans le milieu ordinaire de vie et assurent également la coordination des prestations de soins.

  • Les foyers d’hébergement (travailleurs en ESAT).

Les ESAT, permettent l’hébergement des personnes qui travaillent en Établissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT).

  • Les foyers occupationnels ou foyers de vie.

Les foyers occupationnels ou foyers de vie accueillent des personnes ne pouvant pas ou plus travailler mais qui conservent une certaine autonomie et offrent des activités occupationnelles.
Certains centres ou services proposent un accueil uniquement de jour : les CAJ ou SAJ.

  • Les Foyers d’Accueil Médicalisé (FAM).

Les FAM ,accueillent des personnes handicapées qui ne peuvent pas exercer d’activité professionnelle, ont besoin d’être assistées dans la plupart des actes de la vie quotidienne et nécessitent des soins constants.

  • Les Maisons d’Accueil Spécialisées (MAS).

Les MAS accueillent des personnes handicapées qui ne peuvent pas exercer d’activité professionnelle, n’ont pas acquis l’autonomie dans la quasi-totalité des actes essentiels de la vie quotidienne ou nécessitent une surveillance quasi constante.

  • Les dérogations d’âge.

La CDAPH, peut accorder des dérogations d’âge pour entrer en maison de retraite ou en unité de soins de longue durée pour une personne handicapée âgée de moins de 60 ans qui le nécessite.Fiche CNSAFICHE CNSA

Les commentaires sont fermés.